Comment connaître le type de sol de son jardin ?

Publié le : 05 juillet 20214 mins de lecture

Pour avoir un beau jardin, bien entretenu et dont les fleurs s’épanouissent sans difficulté, il est primordial de connaître le type de sol de ce dernier. En effet, pour déterminer quel type de plantes ou d’engrais il est nécessaire d’utiliser, déterminer en amont ce détail s’avère indispensable. Comment faire pour ne pas se tromper dans ses analyses ?

1ère étape : prélever un échantillon du sol et réaliser un test

Pour connaître le type de sol de son jardin, il est avant tout nécessaire de prélever un échantillon. Pour ce faire, il vous faudra creuser six trous d’environ 20 cm. Chaque trou se fera à des endroits différents de votre jardin. Si possible, comptez quelques mètres d’écart. Cela fait, récupérez un peu de terre avant de mélanger le tout dans un seau propre. En parallèle, munissez-vous d’un bocal transparent doté de son couvercle. Remplissez la moitié de ce dernier avec le mélange de terre que vous avez prélevé. Après, complétez le reste avec de l’eau avant de refermer le bocal. Agitez le tout pendant trois minutes avant de faire une pause d’une demi-heure. Ensuite, secouez à nouveau. Pour que les éléments puissent bien se mélanger, pensez à laisser un peu d’air dans la boîte. Une fois cette première étape effectuée, laissez reposer pendant 24 heures.

2ème étape : analyser le résultat

En général, la première étape est un processus de sédimentation, c’est-à-dire qu’elle permet de classer les éléments qui constituent votre sol de jardin. Les éléments présents dans le bocal, une fois les 24 heures passées, vont se superposer en strates. Les plus lourds vont alors se retrouver au fond du bocal. Il s’agit ici des sables. Viennent ensuite les limons. La troisième strate représente l’argile. Concernant tout ce que vous trouverez en surface, cela correspond surtout à de la matière organique. Pour connaître l’épaisseur de chaque strate, vous n’aurez besoin que d’une règle. Les sables sont visibles à l’œil nu. Vous n’aurez donc aucun mal à les reconnaître. Pour différencier les limons et l’argile, la couche de ce dernier doit être plus compacte.  

Quelques conseils

Bien qu’il vous soit possible d’analyser vous-même le type de sol de votre jardin, faire appel aux compétences d’un professionnel est fortement recommandé. Ses compétences et son savoir-faire permettent d’effectuer un test plus fiable. Les outils utilisés sont de qualité et les techniques ont déjà fait leurs preuves. Pour connaître les plantes les plus adaptées à vos massifs, n’hésitez donc pas à engager un expert dans ce domaine. Il pourra par ailleurs vous offrir quelques conseils de jardinage.  

Plan du site